Moments d'échanges et de découvertes au Refettorio Paris pour les bénéficiaires de Montreuil

Emmaüs alternatives

01 avril 2021

Dans le cadre leur accompagnement social, les bénéficiaires volontaires des Casiers Solidaires de Montreuil (93) ont pu passer un repas au restaurant solidaire Refettorio Paris. On vous en dit plus sur ce dispositif qui travaille la réinsertion sociale des personnes en situation de grande exclusion.

Ayant ouvert ses portes en mars 2018 dans la crypte de l'église de la Madeleine, située dans le 8ème arrondissement de la capitale, le Refettorio Paris est un restaurant solidaire issu d'un partenariat inspirant entre le Foyer de la Madeleine et l'association à but non-lucratif Food for Soul. Cette dernière, portée en premier lieu en Italie par le chef Massimo Bottura et Laura Gilmore, sensibilise les populations à la lutte contre le gaspillage alimentaire via l'inclusion sociale. Aujourd'hui, on retrouve des "refettori" aux quatre coins de la planète, tous animés par l'idée d'hospitalité et de considération des personnes sujettes à l'exclusion.

L'idée est simple : offrir un repas complet - entrée/plat/dessert/café - aux personnes en situation de grande précarité dans un cadre unique, avec un service à l'assiette et une cuisine de chef, élaborée à partir de produits issus du surplus alimentaire.

Des bénéficiaires volontaires des Casiers Solidaires de Montreuil (93) ont pu profiter de cette expérience. Ils pourront renouveler cette expérience une fois par semaine en s'inscrivant directement auprès du restaurant pour une durée de 3 à 6 mois renouvelable.

Le personnel bénévole assure un accueil et un service irréprochables, dignes des restaurants conventionnels mais s'en démarquant aussi, de fait, par la chaleur qu'il exprime envers les clients. Ce genre d'expérience fait partie intégrante de la réinsertion sociale des bénéficiaires. Outre leur offrir un repas qualitatif, à mille lieues des modalités habituelles auxquelles les bénéficiaires font face pour se restaurer, Refettorio Paris permet de consolider une estime de soi et une réintégration au corps social en considérant ces individus avec les conventions sociales propres à la restauration : soins apportés à l'assiette et à la table, intérieur bien entretenu et décoré, cuisine raffinée, espaces d'intimité matérialisés par l'agencement des tables. Les résultats s'observent sur les corps : sourires aux lèvres, libération de la parole, efforts en matière d'hygiène ou en matière de style vestimentaire.